La chaufferette, un objet du passé

0

Lutter contre le froid et le refroidissement du corps a été l'une des préoccupations principales de l'homme depuis la préhistoire. Aujourd'hui, la chaufferette appelée bouillotte magique ou chauffe mains se révèle être un produit très pratique notamment pour les sportifs confrontés au grand froid ou pour ceux qui travaillent à l'extérieur. La chaufferette offre une source de chaleur supplémentaire qui est très utile pour affronter les températures basses.

Indispensable en hiver

La chaufferette est très utile pour réchauffer les extrémités du corps telles que les mains, les pieds. C'est une alliée pour se protéger du froid. Il existe deux sortes, chimique ou électrique. La première est composée d'une solution à base d'eau saturée en acétate de sodium. Souvent en plastique, elle possède une petite pastille, lorsqu'elle est tordue, le liquide se cristallise et devient solide. C'est ce changement qui produit la chaleur. Elle est réutilisable. On peut aussi trouver des chaufferettes qui chauffent au contact de l'air. Elles fonctionnent plusieurs heures. Elles sont à usage unique. La chaufferette électrique pourra se glisser dans le lit. Elle est moins mobile à l'extérieur du fait de la prise électrique pour la recharger.

Jadis une petite boîte

En effet on la remplissait de braises tirées de la cheminée, du poêle. On posait les pieds dessus. Cela permettait de se réchauffer lors des veillées en hiver. Aujourd'hui, la chaufferette est toujours d'actualité. Écologique et non toxique, elle permet de profiter d'une chaleur douce durant environ 45 minutes selon les modèles. Lorsque vient l'hiver, on voudrait rester bien au chaud chez soi. Pourtant, il serait dommage de laisser le froid nous empêcher de sortir. La solution, la chaufferette, un produit astucieux, réutilisable, nomade qui est parfait pour les activités en plein air, pêche, chasse, randonnée… Électrique, rechargeable avec un port USB, chimique, la chaufferette se modernise pour nous maintenir au chaud. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here