Comment choisir son niveau laser ?

0

Pour réaliser des mesures précises lors de travaux tels que la pose d’étagères ou le collage des carreaux d’équerre, il est nécessaire de disposer d’un matériel comme le niveau laser. Toutefois, vous devez choisir un niveau laser adapté à vos besoins pour des mesures plus nettes. Quels sont les critères de choix d’un niveau laser ?

La couleur du faisceau et le type d’usage

Le rayon rouge est celui qui est employé à 90 % dans le bâtiment selon les ventes. Le faisceau vert est cependant plus visible que le rayon rouge. De plus, il possède une qualité de localisation considérablement plus élevée que les dispositifs dotés d’une diode laser à faisceau rouge, un critère important pour la portée. De manière générale, le confort de travail est déterminé par le niveau de visibilité du rayon, qui doit être idéalement nette.

Par ailleurs, le type d’utilisation reste un critère important pour choisir son niveau laser. Pour une utilisation extérieure, il est préférable de porter son choix sur un niveau laser rotatif. En revanche pour une utilisation intérieure, vous pouvez opter pour tout type de niveau laser : ligne, croix, point 360, etc. Si vous désirez employer votre outil en interne comme en externe, un niveau laser rotatif ou pulsé sera approprié. Pour un usage en entreprise ou lors de vos interventions, il est préférable d’acquérir un niveau laser professionnel.

Les précautions à prendre

Les lasers sont classés en différentes catégories en fonction du niveau de danger qu’ils représentent pour la peau et les yeux. Il convient donc de faire attention dans le choix et l’utilisation de son niveau laser au sein d’un bâtiment. Les lasers de la classe 1 ne sont pas dangereux.

Pour la classe 2, celle qu’on retrouve généralement sur les niveaux laser, elle fournit une puissance pouvant atteindre 1 ou 2 milliwatt (mw). Ce type de laser ne provoque pas de lésions au regard du faisceau, cependant, il peut être à l’origine d’un fort éblouissement. De ce fait, il est préconisé de ne pas trop fixer le laser sur une durée supérieure à 0,25 seconde. Les lasers de la classe 3A fournissent une puissance pouvant aller jusqu’à 5 mw et présentent les mêmes risques que ceux de la catégorie 2. Les catégories supérieures (3B et 4) ont un impact plus nocif sur la peau et les yeux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here